Écrire Maryam Rostampour (f), 27 ans ; Marzieh Amirizadeh Esmaeilabad (f), 30 ans, chrétiennes iraniennes

MDE 13/030/2009 - AU 95/09 Deux femmes appartenant à la communauté chrétienne d’Iran, Maryam Rostampour et Marzieh Amirizadeh Esmaeilabad, ont été arrêtées le 5 mars 2009 à Téhéran par des membres des forces de sécurité. Le 28 mars, Marzieh Amirizadeh Esmaeilabad a expliqué par téléphone qu’elles souffraient toutes les deux d’une infection et d’une forte fièvre, et qu’elles n’avaient pas reçu les soins médicaux nécessaires. Elles sont maintenues en détention sans inculpation à la prison d’Evin, dans une cellule surpeuplée avec 27 autres femmes. Maryam Rostampour et Marzieh Amirizadeh Esmaeilabad sont probablement des prisonnières d’opinion, détenues uniquement en raison de leurs convictions religieuses. Amnesty International est inquiète pour leur santé. Maryam Rostampour et Marzieh Amirizadeh Esmaeilabad ont participé à des rassemblements religieux et distribué des exemplaires de la Bible. Le 5 mars, l’une de ces deux femmes a été convoquée dans les locaux du ministère du Renseignement, d’où elle a été conduite à l’appartement qu’elles partageaient. Elles ont ensuite été arrêtées toutes les deux, le jour même, par des membres des forces de sécurité, et leurs effets personnels, ordinateurs et livres, y compris des exemplaires de la Bible, ont été saisis. Maryam Rostampour et Marzieh Amirizadeh Esmaeilabad ont été interrogées et détenues dans plusieurs postes de police, avant de comparaître devant la deuxième chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran le 18 mars. Elles ont ensuite été emmenées à la prison d’Evin, où (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.