Écrire Donald Lee Gilson (h), Blanc, 48 ans

AMR 51/056/2009 - AU 107/09 Donald Gilson doit être exécuté le 5 mai dans l’État de l’Oklahoma. Il a été condamné à mort pour meurtre en 1998, à la suite de la mort du fils de sa petite amie, tué en 1995 à l’âge de huit ans. Il a été déclaré coupable en vertu d’une loi relative aux meurtres avec circonstances aggravantes n’existant qu’en Oklahoma, aux termes de laquelle la peine capitale peut être appliquée contre une personne ayant permis des mauvais traitements qui ont entraîné la mort d’un enfant sans qu’une intention particulière de la part de cette personne ne soit nécessaire. Le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Oklahoma a décidé par un vote de recommander une mesure de clémence en sa faveur. Cependant, le gouverneur Brad Henry n’est pas obligé de suivre cette recommandation. Le 9 février 1996, le corps squelettique de Shane Coffman, un petit garçon de huit ans, a été retrouvé dans un congélateur abandonné hors d’état de marche près du mobile home loué auparavant par sa mère, Bertha Jean Coffman. Au moment de cette découverte macabre, cette dernière vivait avec Donald Gilson dans le mobile home de celui-ci avec ses quatre autres enfants en bas âge. Les enfants, dont deux souffraient de malnutrition et étaient émaciés, ont été placés par les services sociaux et les deux adultes ont été arrêtés. Les examens médicolégaux ont établi que Shane Coffman était mort le 17 août 1995, mais n’ont pas permis de déterminer les causes de sa mort. Néanmoins, des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.