Écrire Onze hommes détenus sans inculpation dans un centre de détention connu sous le nom de « Quinta Pitiquito »

AMR 41/021/2009 - AU 103/09 Onze hommes ont été récemment arrêtés au cours de deux opérations distinctes menées par la police mexicaine à Tuxtla Gutiérrez et Ocosingo, deux villes de l’État du Chiapas ; ils sont actuellement détenus sans inculpation dans un centre de détention non officiel. Aucun d’entre eux ne peut contacter librement son avocat ou sa famille. Selon leurs proches et des organisations locales de défense des droits humains, ils auraient été menacés et torturés. Le 7 avril, cinq hommes ont été arrêtés à Tuxtla Gutiérrez, la capitale de l’État du Chiapas, après avoir organisé une manifestation devant la prison locale où sont détenus certains de leurs proches. Ils manifestaient car selon eux, leurs proches, qui appartiennent à une organisation paysanne nommée Mouvement paysan régional indépendant – Coordination nationale « Plan de Ayala » – Mouvement national (MOCRI-CNPA-MN), sont emprisonnés sur la base de fausses accusations. La police a également mené une perquisition dans les locaux de leur organisation et a emporté des ordinateurs, des documents électroniques et physiques, du matériel de bureau et de l’argent. Après leur arrestation, les cinq hommes ont été détenus au secret pendant deux jours avant d’être emmenés au « Quinta Pitiquito », un hôtel désaffecté de la municipalité de Chiapa de Corzo que le parquet de l’État du Chiapas utilise comme centre de détention. Au cours de leur détention, Erick Bautista Gómez, l’un des responsables de la manifestation, membre du MOCRI-CNPA-MN, a (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse