Écrire Khadijeh Moghaddam (f), membre de la campagne Un million de signatures et de Mères pour la paix ...

...Mahboubeh Karami (f), membre de la campagne Un million de signatures MDE 13/036/2009 - Action complémentaire sur l’AU 86/09 (MDE 13/024/2009, 27 mars 2009) et sa mise à jour (MDE 13/026/2009, 2 avril 2009) Khadijeh Moghaddam et Mahboubeh Karami ont toutes deux été libérées sous caution. Ces deux femmes et 10 autres personnes ont été arrêtées le 26 mars 2009 alors qu’elles se préparaient à rendre visite, à l’occasion du nouvel an iranien, aux familles de militants détenus, notamment d’étudiants et de syndicalistes. Ces 12 personnes sont désormais en liberté, après avoir versé une caution. À la connaissance d’Amnesty International, aucune date n’a été fixée pour leur procès, mais elles risquent d’être emprisonnées alors qu’elles n’ont fait qu’exercer pacifiquement leur droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion. Mahboubeh Karami a été remise en liberté le 7 avril 2009 après avoir versé une caution de 500 millions de rials (près de 38 000 euros). Selon son avocat, elle a été inculpée de « trouble à l’ordre public ». Le lendemain de sa libération, sa mère, atteinte d’un cancer, est morte à l’hôpital. Khadijeh Moghaddam a été libérée le 8 avril 2009. Sa caution a été fixée à 500 millions de rials également pour l’infraction de « trouble à l’ordre public » dont elle a été inculpée à la suite de son arrestation le 26 mars, et à 200 millions de rials (environ 15 000 euros) pour deux autres chefs d’accusation, « propagande contre le régime » et « refus d’obtempérer aux ordres de policiers (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse