Écrire Donald Lee Gilson (h), Blanc, 48 ans

AMR 51/060/2009 - Action complémentaire sur l’AU 107/09 (AMR 51/056/2009, 21 avril 2009) La date d’exécution de Donald Gilson a été reportée au 14 mai : il devait être exécuté le 5 mai, mais le gouverneur Brad Henry lui a accordé un sursis le temps d’examiner sa demande de grâce. Dans une déclaration publiée le 23 avril, le bureau du gouverneur a indiqué que ce sursis laisserait « amplement le temps » d’examiner la recommandation de clémence du Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Oklahoma. Le 14 avril, ce dernier a statué par trois voix contre deux que le gouverneur Henry devrait commuer la condamnation à mort de Donald Gilson en une peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Cependant, le gouverneur n’est pas obligé de suivre cette recommandation. L’avis annonçant ce sursis souligne le fait que, depuis le début de son mandat, Brad Henry n’a appliqué que deux des cinq recommandations de clémence en faveur de prisonniers condamnés à mort qu’il a reçues de la part du Comité. Après que le Comité a rendu son avis, le responsable du système judiciaire de l’Oklahoma, Drew Edmondson, a déclaré : « C’est l’un des crimes les plus épouvantables auxquels nous ayons eu affaire. Nous allons demander au gouverneur de ne pas suivre la recommandation de clémence du Comité. » Dans sa déclaration rendant public le sursis, le gouverneur a précisé qu’il s’entretiendrait avec le ministère public et les avocats de la défense avant de prendre sa décision (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.