Écrire Donald Lee Gilson (h), Blanc, 48 ans

AMR 51/064/2009 - Action complémentaire sur l’AU 107/09 (AMR 51/056/2009, 21 avril 2009) et sa mise à jour (AMR 51/060/2009, 30 avril 2009) Le 11 mai, le gouverneur Brad Henry a refusé de suivre la recommandation qui lui avait été donnée par le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Oklahoma de commuer la condamnation à mort de Donald Gilson en une peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle. Ce dernier doit être exécuté dans l’Oklahoma le 14 mai. Le gouverneur Henry a déclaré : « Je prends très au sérieux toutes les recommandations de clémence, et j’ai consacré à cette affaire la réflexion approfondie qu’elle méritait. À l’issue de mon examen, j’ai décidé que ce cas ne méritait pas ma clémence sous la forme d’une commutation de la peine prononcée par le jury. » Depuis le début de son mandat, entamé le 13 janvier 2003, Brad Henry a reçu six recommandations de clémence en faveur de prisonniers condamnés à mort de la part du Comité des grâces et des libérations conditionnelles de l’Oklahoma. Il n’en a suivi que deux. Depuis qu’il gouverne l’Oklahoma, 34 exécutions ont eu lieu dans cet État. Donald Gilson a été condamné à mort pour meurtre en 1998, à la suite de la mort du fils de sa petite amie, tué en 1995 à l’âge de huit ans. Il a été déclaré coupable en vertu d’une loi relative aux meurtres avec circonstances aggravantes n’existant qu’en Oklahoma, aux termes de laquelle la peine capitale peut être appliquée contre une personne ayant permis des mauvais traitements qui ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.