Écrire Adnan Farhan Abdul Latif (h), ressortissant yéménite

AMR 51/066/2009 - AU 125/09 Adnan Farhan Abdul Latif, ressortissant yéménite, qui a fait plusieurs tentatives de suicide ces derniers mois, a tailladé l’un de ses poignets lors d’un entretien avec son avocat sur la base navale américaine de Guantánamo Bay (Cuba) le 10 mai. Cet homme est détenu à Guantánamo sans inculpation depuis plus de sept ans. Amnesty International nourrit de vives inquiétudes concernant sa santé physique et psychologique. Son avocat américain a déclaré à la suite de cette visite : « [Adnan Farhan Abdul Latif] a détaché un morceau du placage rigide du dessous de notre table de conférence et s’en est servi pour entailler une veine de son poignet gauche […]. Tandis qu’il continuait à taillader son poignet, il a recueilli le sang s’en écoulant dans un récipient en plastique et, peu avant qu’il ne soit l’heure pour moi de partir, a projeté ce sang dans ma direction. » Un porte-parole s’exprimant depuis Guantánamo a confirmé que ces faits avaient bel et bien eu lieu mais a ajouté qu’ils ne pouvaient être considérés comme une tentative de suicide. Depuis septembre 2008, Adnan Farhan Abdul Latif a plusieurs fois tenté de mettre fin à ses jours. Il a dit à son avocat qu’une fois, en novembre 2008, il avait essayé de se pendre à deux reprises au cours de la même journée. Au moins une de ces tentatives a été confirmée à son avocat par un responsable de Guantánamo. Adnan Farhan Abdul Latif est maintenu à l’isolement dans l’unité psychiatrique de Guantánamo depuis novembre 2008 au moins. Il a confié (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.