Écrire Stephen Sunthararaj (h), défenseur des droits humains

ASA 37/010/2009 - AU 126/09 Le 7 mai, Stephen Sunthararaj a été enlevé par cinq hommes vêtus d’uniformes militaires et portant des pistolets tandis qu’il circulait à bord de la voiture de son avocat dans la capitale sri-lankaise, Colombo. Il avait été libéré quelques heures auparavant sans inculpation après avoir été détenu par la police, et personne n’a eu de ses nouvelles depuis lors. Amnesty International craint qu’il n’ait été victime d’une disparition forcée en raison de ses activités de chef de projet au sein du Centre pour les droits humains et le développement à Colombo. Stephen Sunthararaj a été arrêté près de son bureau le 12 février à Colombo par un groupe de militaires, avant d’être placé en détention aux mains de la police. Il a été détenu sans inculpation jusqu’au 7 mai, date à laquelle il a été remis en liberté sans faire l’objet de poursuites pénales car il n’existait aucun élément permettant de l’accuser d’une quelconque infraction. Au moment de son enlèvement, il circulait dans la voiture de son avocat avec sa femme et ses deux enfants lorsque deux hommes à moto lui ont barré la route afin de le contraindre à s’arrêter. Une camionnette blanche s’est alors positionnée à côté de son véhicule. Cinq hommes vêtus en uniformes militaires et portant des pistolets en sont sortis, l’ont traîné dehors et l’ont forcé à monter dans la camionnette. L’un des ravisseurs a pris les clés de la voiture dans laquelle Stephen Sunthararaj et sa famille circulaient, puis s’est enfui à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir