Écrire Maryam Malek (f), 26 ans

MDE 13/043/2009 - Action complémentaire sur l’AU 114/09 (MDE 13/039/2009, 29 avril 2009) Maryam Malek a été libérée le 29 avril 2009 après cinq jours de détention. Sa caution avait été fixée à 200 millions de rials (environ 15 000 euros) mais sa famille ne disposait pas d’une telle somme. Elle a donc été libérée sous caution garantie par un tiers. Il est probable que Maryam Malek soit jugée ultérieurement car elle a été inculpée en vertu de dispositions formulées de manière floue, notamment l’article 499 (« propagande contre le régime ») et l’article 500 (« appartenance à une organisation visant à porter atteinte à la sécurité nationale ») du Code pénal. Ces accusations ne correspondent à aucune infraction dûment reconnue par le droit international mais ont été retenues en raison de sa participation à la Campagne pour l’égalité – également appelée Un million de signatures – et des activités qu’elle mène dans ce cadre. Maryam Malek, étudiante et journaliste, relate des affaires examinées par les tribunaux familiaux. Son domicile a été perquisitionné le 22 avril 2009 par trois agents des forces de sécurité qui ont saisi des livres, des papiers, des CD, son ordinateur et d’autres documents relatifs à la Campagne pour l’égalité. Le 23 avril, elle a été convoquée au poste des forces de sécurité. Maryam Malek s’est présentée à la section 14 des forces de sécurité le 25 avril et a été interrogée pendant plusieurs heures, avant d’être arrêtée dans le cadre d’un mandat d’arrêt temporaire. Elle a été détenue toute la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition