Écrire Action Urgente : Villageois déplacés

AFR 44/015/2009 - AU 131/09 Depuis le 13 mai 2009, plusieurs milliers de villageois ont été déplacés et des milliers d’autres sont pris au piège entre les tirs de la Force d’intervention conjointe (JTF), qui est composée de troupes de l’armée de terre, de la marine, de l’aviation militaire et de la police mobile rassemblées en 2004 dans le but de rétablir l’ordre dans le delta du Niger, et ceux des groupes armés dans l’État du Delta (sud-ouest du Nigeria). La JTF continue d’attaquer quotidiennement les villages de cette région, notamment ceux d’Okerenkoko et d’Oporoza, car, selon certaines sources, elle pense que les groupes armés s’y cachent. L’offensive de la JTF a commencé le 13 mai, après qu’elle a été attaquée, semble-t-il, par des groupes armés dans l’État du Delta. La JTF procède à des incursions terrestres et des frappes aériennes sur différents villages des zones de gouvernement local de Warri-Sud et Warri-Sud-Ouest où les autorités nigérianes pensent que se trouvent les camps des groupes armés. Amnesty International craint que plusieurs centaines de personnes ne soient mortes. Le 15 mai, à l’aide d’hélicoptères équipés de mitrailleuses, la JTF a attaqué plusieurs villages du royaume de Gbaramatu, parmi lesquels figuraient Okerenkoko et Oporoza. À Oporoza, environ 500 personnes s’étaient rassemblées pour une fête annuelle célébrée dans plusieurs villages du royaume de Gbaramatu. On ignore encore le nombre exact des victimes de ces incursions. Selon les informations reçues (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.