Écrire Naser Qasemi (h), 23 ans, Mohammad Reza Haddadi (h), 20 ans : mineurs délinquants présumés

MDE 13/048/2009 - Action complémentaire sur l’AU 71/08 (MDE 13/049/2008, 13 mars 2008) et ses mises à jour (MDE 13/120/2008, 19 août 2008, et MDE 13/151/2008, 14 octobre 2008) La date d’exécution de Mohammad Reza Haddadi a été fixée au 27 mai. Ce jeune homme a été condamné à mort pour un crime qu’il aurait commis alors qu’il avait moins de dix-huit ans. Son avocat aurait dû être prévenu quarante-huit heures à l’avance par les autorités, mais celles-ci ne l’ont aucunement averti ; il n’a appris la date d’exécution de son client que par le père de ce dernier. Mohammad Reza Haddadi doit être exécuté à la prison d’Adelabad, dans la ville de Chiraz, où il est détenu. Sa peine de mort a été confirmée par la Cour suprême en juillet 2005. Selon les informations recueillies par Amnesty International, la 17e chambre de la Cour suprême réexamine actuellement ce dossier et en aurait récemment informé le tribunal de Chiraz chargé de l’application du jugement afin qu’il ne procède pas à l’exécution de Mohammad Reza Haddadi. Mohammad Reza Haddadi a été condamné à la peine capitale en janvier 2004 pour un meurtre commis en 2003, alors qu’il avait quinze ans. Bien qu’ayant « avoué » cet homicide, il est revenu sur ses déclarations au cours de son procès, indiquant que ses deux coaccusés avaient proposé de l’argent à sa famille s’il se disait coupable. Pendant son procès, il a affirmé qu’il n’avait pas participé au meurtre. Par la suite, ses coaccusés ont appuyé les protestations d’innocence de Mohammad Reza Haddadi et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.