Écrire Daniel Bekele (h), avocat, responsable de la stratégie au bureau éthiopien d’ActionAid...

...(organisation internationale pour le développement) ; Netsanet Demissie (h), directeur de l’Organisation pour la justice sociale en Éthiopie (organisation non gouvernementale) AFR 25/027/2007 - AU 299/07 Deux défenseurs des droits humains, Daniel Bekele et Netsanet Demissie, risquent de se voir infliger une peine de réclusion à perpétuité le 22 novembre. Amnesty International les considère comme des prisonniers d’opinion, car ils sont détenus uniquement pour avoir milité de manière pacifique en faveur des droits humains. Le 22 novembre, la Haute cour fédérale d’Éthiopie doit rendre un jugement clôturant la procédure dont Daniel Bekele et Netsanet Demissie font l’objet depuis longtemps pour « outrage à la Constitution ». Ces hommes sont maintenus en détention depuis novembre 2005 et sont les deux dernières personnes mises en cause dans le procès très médiatisé de défenseurs des droits humains, de dirigeants de l’opposition et de journalistes. Tous leurs coaccusés ont été libérés. Certains ont été acquittés en avril 2007. D’autres ont été condamnés à des peines de prison en juillet, mais ils ont rapidement été graciés dans le cadre d’un accord négocié avec le gouvernement. Daniel Bekele est responsable de la stratégie au bureau éthiopien d’ActionAid. Netsanet Demissie a fondé et dirige l’Organisation pour la justice sociale en Éthiopie. Ils ont été arrêtés en novembre 2005, au cours d’une vague d’arrestations de personnes soupçonnées de soutenir la Coalition pour l’unité et la démocratie (CUD), un parti (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.