Écrire Ashraf Kalhori (f), environ 40 ans ;Iran (f) (identité complète connue d’Amnesty International) ...

...Khayrieh (f) (identité complète également connue) ; Une femme surnommée « H » (identité inconnue) ; M. Kh (f) ; Rahim Mohammadi (h) (identité auparavant inconnue)- mari et femme- Kobra Babaei (f) (identité auparavant inconnue) ; Une personne exécutée : Afsaneh R. Rahmani (f) MDE 13/050/2009 - Action complémentaire sur l’AU 50/09 (MDE 13/015/2009, 24 février 2009) Toutes les personnes nommées ci-dessus ont été condamnées à mort par lapidation pour le « crime » d’« adultère en étant marié ». Aux termes du droit iranien, l’« adultère en étant marié » est obligatoirement puni de mort par lapidation. Afsaneh Rahmani a été exécutée par pendaison le 21 mai 2009 dans la prison d’Adelabad, à Chiraz (sud de l’Iran). Elle avait été condamnée le 9 avril 2008 à la lapidation pour adultère et à la peine capitale à titre de qisas (« réparation ») pour le meurtre de son époux par la cinquième chambre du tribunal général du Fars (province du sud de l’Iran). Sa condamnation a été confirmée par la 27e chambre de la Cour suprême le 4 août 2008, le jour même où le porte-parole du pouvoir judiciaire, Ali Reza Jamshidi, a réaffirmé que les exécutions par lapidation en Iran étaient suspendues. Rahim Mohammadi et sa femme Kobra Babaei, dont Amnesty International ignorait jusqu’à présent l’identité, risquent d’être exécutés par lapidation à la suite de la confirmation de leur condamnation à mort par la 27e chambre de la Cour suprême à Tabriz, dans le nord-ouest de l’Iran. Leur avocat, Mohammad Mostafaei, a déclaré que la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir