Écrire Adnan Farhan Abdul Latif (h), ressortissant yéménite

AMR 51/073/2009 - Action complémentaire sur l’AU 125/09 (AMR 51/066/2009, 13 mai 2009) Les inquiétudes d’Amnesty International quant à la sécurité et la santé d’Adnan Farhan Abdul Latif se sont intensifiées à la suite du suicide présumé d’un ressortissant yéménite de trente et un ans, Mohammed Ahmed Abdullah Saleh al Hanashi, qui a eu lieu à Guantánamo le 1er juin. Adnan Farhan Abdul Latif a fait plusieurs tentatives de suicide depuis septembre 2008, dont la dernière remonte au 10 mai. Il avait alors tailladé l’un de ses poignets lors d’un entretien avec son avocat. Cet homme est détenu à Guantánamo sans inculpation depuis plus de sept ans. Il souffre de graves troubles psychologiques et d’un certain nombre de problèmes d’ordre physique. Il est actuellement alimenté de force jusqu’à trois fois par jour en raison de douleurs à l’estomac et à la gorge. Les autorités américaines ont annoncé que le service des enquêtes criminelles de la marine avait ouvert une enquête visant à déterminer les causes et les circonstances du décès de Mohammed al Hanashi. Son corps a été restitué à sa famille, installée au Yémen. Amnesty International demeure vivement préoccupée quant à la santé physique et psychologique d’Adnan Farhan Abdul Latif. INFORMATIONS GÉNÉRALES Mohammed al Hanashi aurait mis fin à ses jours dans l’unité psychiatrique de Guantánamo, où Adnan Farhan Abdul Latif est maintenu à l’isolement depuis novembre 2008 au moins. Au cours des derniers mois, au moins un autre détenu aurait tenté de se suicider alors qu’il se (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.