Écrire Jafar Azimzadeh, président de l’Union des travailleurs libres d’Iran, ...

... Said Youzi, membre du Comité de suivi pour la création d’organisations de travailleurs libres, Kaveh Mozaffari, journaliste et étudiant, Gholamreza Khani, membre du Syndicat des travailleurs de la régie des bus de Téhéran et de sa banlieue, Mehdi Farahani Shandiz, enseignant retraité MDE 13/054/2009 - AU 144/09 Quatre syndicalistes et un journaliste risquent de subir des mauvais traitements après avoir été arrêtés en raison de leur participation à un événement pacifique célébrant la Journée internationale des travailleurs, le 1er mai. Ce sont des prisonniers d’opinion et, à ce titre, ils doivent être libérés immédiatement et sans condition. Jafar Azimzadeh et Said Youzi n’ont pas comparu devant un tribunal. Les montants des cautions fixées pour Kaveh Mozaffari, Gholamreza Khani et Mehdi Farahani Shandiz sont trop élevés pour que leurs familles puissent les payer, mais on ignore s’ils ont été inculpés. Ces cinq hommes sont détenus à la prison d’Evin depuis leur arrestation au parc de Laleh, dans le centre de Téhéran, le 1er mai. Selon certaines informations, Kaveh Mozaffari couvrait cette manifestation dans le cadre de ses activités de journaliste. Aucune des personnes détenues n’aurait été autorisée à consulter un avocat. Quelque 2 000 syndicalistes et défenseurs des droits des travailleurs, ainsi que leurs proches, s’étaient retrouvés le 1er mai au parc de Laleh, dans le centre de Téhéran, afin de participer à un rassemblement pacifique célébrant la Journée internationale des travailleurs. Le comité de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.