Écrire Ali Ahmed Kurd (h) , Tariq Mahmood (h), ...

... Atizaz Ahsan (h), Munir A. Malik (h), Abrar Hassan (h), Ahsan Bhoon (h), ainsi que tous les autres avocats arrêtés dans le cadre de l’état d’urgence ASA 33/034/2007 - Action complémentaire sur l’AU 291/07 (ASA 33/026/2007 du 5 novembre 2007) Les hommes nommés ci-dessus, tous d’éminents juristes, sont détenus au secret depuis leur arrestation arbitraire le 3 novembre. Amnesty International craint de plus en plus qu’ils ne subissent des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. L’organisation est également inquiète pour la santé de Munir A. Malik, ancien président de l’Association du barreau de la cour suprême. Atizaz Ahsan, qui occupe actuellement ce poste, est détenu à la prison d’Adyala, à Rawalpindi, où il risque fortement d’être torturé et soumis à d’autres formes de mauvais traitements. À plusieurs reprises, son avocat n’a pas été autorisé à lui rendre visite. Le 6 novembre, les autorités de la prison d’Adyala ont refusé de le laisser entrer alors que le directeur adjoint de l’administration pénitentiaire d’Islamabad avait donné son autorisation pour cette visite. On ignore toujours où se trouve Ali Ahmed Kurd, également arrêté le 3 novembre. Sa sécurité suscite les inquiétudes les plus vives. Munir A. Malik, qui souffre, à la connaissance d’Amnesty International, de troubles cardiaques, aurait reçu la visite de médecins employés par le gouvernement le 10 novembre. L’organisation n’a reçu aucune autre information concernant son état de santé actuel. Certaines sources affirment qu’il est (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.