Écrire 13 Ouïghours détenus à Guantánamo

AMR 51/077/2009 - Action complémentaire sur l’AU 278/08 (AMR 51/112/2008, 8 octobre 2008) et ses mises à jour (AMR 51/137/2008, 12 novembre 2008 ; AMR 51/013/2009, 26 janvier 2009 ; AMR 51/027/2009, 19 février 2009 ; AMR 51/062/2009, 8 mai 2009) PRIÈRE D’INTERVENIR IMMÉDIATEMENT. APRÈS LE 28 JUILLET 2009, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE SECTION S’IL FAUT ENCORE INTERVENIR. MERCI. Quatre des détenus ouïghours qui étaient incarcérés sans inculpation ni jugement sur la base navale américaine de Guantánamo Bay (Cuba) depuis 2002 ont été transférés aux Bermudes le 11 juin. Selon leurs avocats, il s’agit de Huzaifa Parhat, Abdul Semet, Abdul Nasser et Jalal Jalaladin. Plus de huit mois après qu’un juge fédéral a statué que leur détention était illégale et ordonné que les autorités les libèrent immédiatement et leur permettent de séjourner aux États-Unis, 13 Ouïghours sont toujours en détention illimitée à Guantánamo. Le gouvernement américain a interjeté appel de cette décision et l’affaire doit maintenant être examinée par la Cour suprême. Il continue à détenir ces personnes, en soutenant qu’il est du ressort des pouvoirs politiques de décider qui doit être autorisé à séjourner aux États-Unis. Dans une déclaration faisant suite au transfert de ces quatre Ouïghours aux Bermudes, le Premier ministre de cet État, Ewart Brown, a confirmé que ces hommes se verraient accorder l’asile et la possibilité d’être naturalisés. Il a indiqué que le gouvernement américain « supporterait les coûts liés à ce transfert » et que le gouvernement des (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse