Écrire Le Cong Dinh (h), avocat défenseur des droits humains

ASA 41/002/2009 - AU 155/09 Le Cong Dinh, avocat spécialisé dans la défense des droits humains, a été arrêté le 13 juin dans son cabinet d’Ho Chi Minh-Ville par les services de police chargés de la sécurité publique. Il a été inculpé de « propagande » contre l’État, en vertu de l’article 88 du Code pénal. S’il est reconnu coupable, il peut être condamné à une peine allant de trois à vingt ans d’emprisonnement. Il s’agit d’un prisonnier d’opinion, uniquement détenu pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Le service d’enquête du ministère de la Sécurité publique a déclaré, lors d’une conférence de presse convoquée le jour de l’arrestation de Le Cong Dinh, que celui-ci « était de connivence avec des éléments subversifs étrangers pour publier des documents présentant une image biaisée des politiques socio-économiques » du gouvernement. Des fonctionnaires l’ont également accusé de communiquer avec des médias internationaux, tels que la BBC et Radio Free Asia, et de transmettre des informations « déformées » au sujet de la primauté du droit au Viêt-Nam en sa qualité d’avocat de la défense. Le Cong Dinh est un éminent avocat et un ancien vice-président de l’Ordre des avocats d’Ho Chi Minh-Ville, où il dirige un cabinet privé. En novembre 2007, il a représenté Nguyen Van Dai et Le Thi Cong Nhan, deux autres avocats spécialisés dans la défense des droits humains et prisonniers d’opinion de premier plan, à l’audience au cours de laquelle leurs peines devaient être réexaminées par la cour d’appel. Lors de cette (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : justice pour Amaya et les autres activistes persécutés

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !