Écrire Yusufjan (Yuesefujiang) (h), 27 ans Memetjan (Maimaitijiang) (h), 24 ans ASA 17/028/2009

ASA 17/028/2009 AU 158/09 Yusufjan et Memetjan, deux Ouïghours poursuivant leurs études à l’université du Xinjiang, ont été arrêtés le 10 mai à Ürümqi, la capitale de la région autonome ouïghoure du Xinjiang, dans le nord-ouest de la Chine. Amnesty International ne dispose d’aucune information concernant leur situation juridique ou leur lieu de détention et craint que ces hommes ne soient soumis à des actes de torture ou à d’autres mauvais traitements. Selon l’association China Aid, une organisation non gouvernementale (ONG) chrétienne basée aux États-Unis, Yusufjan, Memetjan, ainsi que cinq autres étudiants s’étaient réunis le 10 mai à l’université du Xinjiang pour débattre de questions religieuses. Cette réunion a été interrompue par deux agents de la police locale chargée de la sécurité intérieure, accompagnés de plus de 10 hommes en civil, qui ont menotté et emmené les sept étudiants pour un interrogatoire. Selon China Aid, les cinq autres étudiants ont été détenus pendant quinze jours et se sont vu infliger une amende de 5 000 yuans (environ 525 euros) chacun pour « organisation d’un rassemblement illégal ». Cette accusation et les peines prononcées contre ces étudiants enfreignent la législation chinoise, ce qui suggère que leur détention était arbitraire et que la corruption ou la discrimination a probablement joué un rôle dans cette affaire. L’association China Aid a déclaré que les autorités avaient menacé Yusufjan et Memetjan de leur infliger des peines plus lourdes que celles prononcées contre les cinq (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse