Écrire Plus de 200 familles sans abri

AMR 19/011/2009 - AU 165/09 PRIÈRE D’INTERVENIR IMMÉDIATEMENT. APRÈS LE 4 AOÛT 2009, VÉRIFIEZ AUPRÈS DE VOTRE SECTION S’IL FAUT ENCORE INTERVENIR. MERCI. Le 16 juin, plus de 400 familles ont été expulsées de force d’un bâtiment appartenant au gouvernement. Plus de 200 familles campent désormais dans des conditions précaires, sur un espace clos situé sous un viaduc du centre de São Paulo. Ces familles, soutenues par des organisations non gouvernementales (ONG) locales, envisagent de rester sous le viaduc jusqu’à ce que les autorités leur proposent une solution de relogement adaptée. Ces familles, qui étaient toutes sans abri, occupaient un bâtiment gouvernemental appartenant à la sécurité sociale brésilienne (INSS) et qui, selon le Mouvement des sans-toit du centre de São Paulo (MSTC), était vide depuis plus de vingt ans et destiné à accueillir des logements sociaux. On leur a remis un avis d’expulsion mais elles n’ont pas bénéficié d’un délai suffisant, il n’y a pas eu de concertation ni de tentatives visant à trouver des solutions autres que l’expulsion, on ne les a pas informées de la date de l’expulsion et on ne leur a proposé aucune solution de relogement. Pour éviter d’être chassées, elles ont quitté le bâtiment dans le calme. À peine la moitié d’entre elles sont allées s’installer chez des parents ou des amis. En l’absence d’alternative, les autres – soit plus de 200 familles – ont établi un campement de fortune le long d’une des artères principales du centre de São Paulo, l’Avenida Nove de Julho. Par la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir