Écrire 103 personnes

AFR 54/017/2009 - Action complémentaire sur l’AU 108/09 (AMR 54/012/2009) Le 25 mai, des tribunaux d’exception antiterroristes ont condamné à mort neuf hommes pour leur appartenance présumée au Mouvement pour la justice et l’égalité (MJE), un groupe armé d’opposition basé au Darfour, et pour leur participation présumée à une attaque lancée par ce mouvement sur la capitale, Khartoum. Douze autres personnes, également membres présumés du MJE, ont été condamnées à mort le 9 juin par les mêmes tribunaux et pour les mêmes chefs d’accusation. Le nombre total de personnes condamnées à mort par les tribunaux d’exception antiterroristes s’élève désormais à 103. Toutes les personnes condamnées à mort ont été reconnues coupables de crimes collectifs tels que l’appartenance à une organisation terroriste et la guerre contre l’État. Ces hommes ont été condamnés, à l’issue de procès iniques, pour leur implication présumée dans l’attaque qui a visé la capitale soudanaise le 10 mai 2008. Le rapporteur spécial sur la situation des droits de l’homme au Soudan a déclaré que les accusés avaient été détenus au secret jusqu’à quatre mois avant leur procès et que deux des personnes condamnées à mort avaient moins de dix-huit ans au moment des faits qui leur sont reprochés. INFORMATIONS GÉNÉRALES Des tribunaux d’exception chargés des affaires de terrorisme ont été créés le 29 mai 2008 afin de juger les personnes accusées d’avoir participé à l’attaque de Khartoum. Cette attaque, lancée en mai 2008 par le MJE, a été repoussée (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.