Écrire Manjit/Sarabjit Singh (h), ressortissant indien

ASA 33/005/2009 - Action complémentaire sur l’AU 69/08 (ASA 33/010/2008, 19 mars 2008) et sa mise à jour (ASA 33/012/2008) Une seconde requête en révision, déposée à la suite de la peine de mort prononcée contre Manjit/Sarabjit Singh en 1991, a été rejetée par la Cour suprême pakistanaise le 24 juin. La peine a été confirmée après que l’avocat commis à la défense de Manjit/Sarabjit Singh ne se soit pas présenté au tribunal à plusieurs reprises. Manjit/Sarabjit Singh est connu des autorités indiennes sous le nom de Sarabjit Singh et des autorités pakistanaises sous celui de Manjit Singh. Il a été arrêté au Pakistan sous l’identité de Manjit Singh en 1990 car il était soupçonné d’avoir travaillé pour les services secrets indiens. Il a été reconnu coupable et condamné en 1991 pour son implication présumée dans quatre attentats à l’explosif qui ont fait 14 morts en 1990 à Lahore et Faisalabad. Le premier recours présenté en 2006 devant la Cour suprême afin de demander l’annulation de sa peine a été rejeté et, l’année dernière, le président Pervez Musharraf a confirmé sa condamnation à mort et rejeté le recours en grâce déposé par son avocat. Son exécution devait avoir lieu le 30 avril 2008 mais elle a été reportée pour une durée indéterminée après l’intervention du Premier ministre, Yusuf Raza Gilani. Depuis son arrestation, sa famille – qui réside dans l’État indien du Pendjab – affirme qu’il s’appelle Sarabjit Singh, et non Manjit Singh, et qu’il s’agit d’un agriculteur indien qui a pénétré accidentellement en territoire (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Nicaragua : signez pour libérer une jeune étudiante belge

Amaya Coppens, une belgo-nicaraguayenne, et d’autres étudiants sont victimes de la répression du gouvernement. Signez la pétition !