Écrire Mohammad Mostafaei,Un avocat iranien risque toujours des poursuites

Action complémentaire sur l’AU 175/09, MDE 13/065/2009, 2 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 AOÛT 2009 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après cette date. Merci. Mohammad Mostafaei, avocat et défenseur des droits humains iranien, a été libéré sous caution. Il est accusé de « conspiration contre la sûreté de l’État » et de « propagande contre le régime ». Il pourrait être poursuivi et, s’il était incarcéré, ce serait alors un prisonnier d’opinion, uniquement détenu pour avoir mené ses activités en faveur des droits humains et exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression et d’association. Mohammad Mostafaei a été libéré le 1er juillet de la section 209 de la prison d’Evin à Téhéran, la capitale iranienne, après le versement d’un milliard de rials (environ 72 000 euros). Il a été arrêté à Téhéran le 25 juin par des agents des services de sécurité en civil. On lui a indiqué qu’il était accusé de « conspiration contre la sûreté de l’État » et de « propagande contre le régime ». Après sa libération, il a exprimé sa gratitude et remercié tous ceux qui avaient œuvré à sa libération, avant de déclarer : « Mon incarcération m’a rendu plus déterminé que jamais à lutter résolument en faveur des droits humains ».Mohammad Mostafaei est un avocat spécialisé dans les droits humains. Il est connu pour avoir dénoncé l’exécution en Iran de personnes reconnues coupables de crimes commis alors qu’elles étaient âgées de moins de dix-huit ans. Il représente au moins 25 mineurs condamnés à mort dans de telles (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.