Écrire Andriy Snigovyj, prisonnier, a besoin de soins medicaux urgents

AU : 177/09, EUR 50/001/2009, 2 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 AOÛT 2009 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après cette date. Merci. Andriy Snigovyj est actuellement en détention provisoire en Ukraine. Il est séropositif pour le VIH et souffre d’infections douloureuses et débilitantes liées au sida. Il ne reçoit ni les soins ni les médicaments nécessaires, et le médecin d’une organisation locale de défense des droits humains a indiqué qu’il pourrait mourir dans de terribles souffrances s’il n’était pas admis immédiatement dans un hôpital. Andriy Snigovyj, soupçonné de coups et blessures ayant entraîné la mort, a été arrêté par la police le 6 août 2008. Il a été détenu près de cinq mois par la police, bien que le droit ukrainien prévoie une durée maximale de dix jours. La police a refusé qu’il soit hospitalisé, affirmant qu’elle ne disposait pas de ressources suffisantes pour poster un garde à son chevet. Au lieu de cela, des policiers ont tenté à quatre reprises de transférer cet homme gravement malade au centre de détention provisoire de Dnipropetrovsk, au sud-est de Kiev. Andriy Snigovyj a été contraint d’effectuer quatre fois le trajet en train de vingt-six heures entre le centre de détention de la police à Nikopol et le centre de détention provisoire de Dnipropetrovsk, dans un wagon réservé aux prisonniers. À chaque fois, le personnel pénitentiaire de Dnipropetrovsk a refusé de l’accueillir. La dernière fois, le 28 décembre 2008, il a tenté de s’ouvrir les veines à la (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir