Écrire Sept responsables baha’is risquent l’execution

Action complémentaire sur l’AU 128/08 (MDE 13/068/2008, 15 mai 2008). ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 AOÛT Iran : Ces sept membres de la minorité religieuse baha’i d’Iran doivent être jugés le 11 juillet. S’ils viennent à être déclarés coupables, ils risquent la peine de mort. En mai, leurs familles ont été informées qu’ils étaient désormais sous le coup d’une nouvelle accusation, mofsed fil arz (« corruption sur terre »), passible de la peine de mort, et qu’une nouvelle date avait été fixée pour leur procès. Ils doivent comparaître le 11 juillet devant la 28e chambre du tribunal révolutionnaire de Téhéran, où ils seront probablement inculpés de mofsed fil arz, ainsi que d’« espionnage pour le compte d’Israël », d’« insultes au caractère sacré d’une religion » et de « propagande contre le régime ». Leurs avocats n’ont jamais pu leur rendre visite depuis leur arrestation, mais certains de leurs proches y ont été autorisés. Ces sept personnes sont membres d’un groupe qui gère les affaires religieuses et administratives de la communauté baha’i en Iran. Elles sont détenues à la section 209 de la prison d’Evin, qui dépend du ministère du Renseignement. Six des responsables de ce groupe – Fariba Kamalabadi Taefi, Jamaloddin Khanjani, Afif Naeimi, Saeid Rezaei, Behrouz Tavakkoli et Vahid Tizfahm – ont été arrêtés après que des agents du ministère du Renseignement ont effectué une descente chez eux le 14 mai 2008. Une septième personne, Mahvash Sabet, secrétaire de ce groupe, est détenue depuis le 5 mars 2008. Par le passé, Fariba (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir