Écrire Le procès de sept Baha’is ajourné en Iran

Informations complémentaires sur l’AU 128/08, MDE 13/077/2009, 20 juillet 2009 Amnesty International continuera de surveiller de près la situation de ces personnes et interviendra de nouveau si nécessaire. Un grand merci à tous ceux qui ont envoyé des appels. Le procès de sept membres de la minorité religieuse baha’i d’Iran a été ajourné le 11 juillet, date à laquelle il devait débuter. Leurs familles ont été informées qu’il n’y aurait pas de procès pour le moment et qu’elles seraient averties en temps voulu. Ces sept personnes pourraient être condamnées à mort si elles sont reconnues coupables des charges retenues contre elles lorsque leur procès aura lieu. Parmi les sept baha’is qui doivent être jugés figurent deux femmes (Fariba Kamalabadi Taefi et Mahvash Sabet) et cinq hommes (Jamaloddin Khanjani, Afif Naeimi, Saeid Rezaei, Behrouz Tavakkoli et Vahid Tizfahm). Tous sont membres d’un groupe qui gère les affaires religieuses et administratives de la communauté baha’i en Iran. Ils sont détenus à la section 209 de la prison d’Evin, qui dépend du ministère du Renseignement. Six des responsables de ce groupe – Fariba Kamalabadi Taefi, Jamaloddin Khanjani, Afif Naeimi, Saeid Rezaei, Behrouz Tavakkoli et Vahid Tizfahm – ont été arrêtés après que des agents du ministère du Renseignement ont effectué une descente chez eux le 14 mai 2008. Mahvash Sabet, secrétaire de ce groupe, a été appréhendée le 5 mars 2008. Par le passé, Fariba Kamalabadi Taefi, Behrouz Tavakkoli et Jamaloddin Khanjani avaient déjà été arrêtés en (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.