Écrire Jason Getsy risque d’être exécuté pour un meurtre commis en 1995

AU 200/09, AMR 51/086/2009, 24 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 18 AOÛT 2009 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Jason Getsy, âgé de trente-trois ans, doit être exécuté dans l’Ohio le 18 août. Il a été condamné à mort en 1996 pour un meurtre commis en 1995, alors qu’il avait dix-neuf ans. L’Autorité des libérations conditionnelles d’adultes de l’Ohio a recommandé que le gouverneur Ted Strickland commue sa peine capitale en réclusion à perpétuité. Ce dernier n’est pas tenu de suivre cette recommandation. Ann Serafino, âgée de soixante-six ans, a été abattue à son domicile le 7 juillet 1995 à l’aube. Son fils, Charles Serafino, a également été blessé par balle mais a survécu. Ce crime a été commis à l’instigation d’un concurrent de Charles Serafino, John Santine, un homme de trente-cinq ans qui a engagé trois adolescents, Jason Getsy, Richard McNulty et Ben Hudach, tous âgés de dix-neuf ans. Tous les quatre ont été inculpés du meurtre. Ben Hudach a plaidé coupable et a été condamné à la réclusion à perpétuité avec une période de sûreté de vingt ans. Richard McNulty a également plaidé coupable et été condamné à perpétuité. Jason Getsy a été jugé et condamné à mort pour « meurtre contre rémunération ». John Santine a été déclaré coupable de meurtre mais acquitté de « meurtre contre rémunération », si bien qu’il ne pouvait être condamné à la peine capitale. Une peine de réclusion à perpétuité a été prononcée contre lui et il pourra demander une libération (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse