Écrire Trois mille personnes expulsées au Kénya

AU 203/09, AFR 32/010/2009, 28 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 SEPTEMBRE 2009 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Quelque 3 000 personnes ont été expulsées de leur logement à Githogoro, un village de la capitale kenyane, Nairobi. Ces expulsions forcées ont été effectuées sans préavis adéquat ni consultation des habitants concernés. Beaucoup se retrouvent sans abri, certains vivant dans les décombres de leur ancien logement, et sont privés d’eau salubre, d’installations sanitaires et de soins de santé. Environ 3 000 personnes, soit une centaine de foyers, ont été expulsées de force de leur logement dans le village de Githogoro, près de celui de Runda, à Nairobi, le 22 juillet et autour de cette date. Certains des habitants expulsés ont quitté les lieux afin de chercher une solution de relogement, tandis que d’autres campent devant une église située à proximité. Cependant, nombre d’entre eux, dont des femmes et des enfants, n’ont pas eu d’autre choix que de rester dans les décombres de leur ancien logement. Ils dorment dehors, exposés au froid et à la pluie de l’hiver kenyan. Le gouvernement du Kenya ne fournit aucune aide ni assistance d’urgence aux victimes. Selon certains témoins, des toilettes collectives ont été détruites pendant les expulsions, ce qui augmente le risque de propagation de maladies parmi les habitants qui demeurent sur place. Ceux-ci n’ont pas suffisamment accès à l’eau salubre, aux installations sanitaires (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.