Écrire Douze soldats détenus menacés

AU 204/09, AFR 29/001/2009, 29 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 SEPTEMBRE 2009 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. ACTION URGENTE Douze soldats détenus menacés Guinée : Douze soldats sont détenus sans inculpation depuis plus de six mois dans une caserne militaire à Conakry, la capitale de la Guinée. Ils risquent de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Le 13 juillet, l’un d’eux a été battu et les autres ont été menacés de mort. Leurs vies sont en danger. Ces 12 hommes ont été arrêtés par d’autres soldats en janvier 2009, peu après qu’un groupe de militaires mené par Moussa Dadis Camara s’est emparé du pouvoir en Guinée à la suite de la mort du président, Lansana Conté. Ils sont tous détenus sans inculpation au camp militaire Alpha Yaya, à Conakry. Ils sont autorisés à recevoir quelques visites de leurs proches, mais pas à consulter un avocat. Le 13 juillet, six soldats sont entrés dans la pièce où l’un d’entre eux, le capitaine Ibrahima Sory Bangourah, est détenu. Ils ont saisi ses effets personnels, et pendant que deux soldats le tenaient, un autre l’a frappé au visage avec les poings tandis qu’un quatrième le battait et lui donnait des coups de pied. Ils l’ont insulté et accusé d’avoir fait passer des informations relatives à sa détention à des journaux guinéens. Avant de quitter les lieux, ses six agresseurs ont menacé les autres détenus : « Nous viendrons vous tuer s’il arrive quelque chose à (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !