Écrire Novruzali Mammadov, un prisonnier de 67 ans gravement malade

AU 209/09, EUR 55/007/2009, 31 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 SEPTEMBRE 2009 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un expert linguistique âgé de soixante-sept ans qui purge une peine de dix ans d’emprisonnement, vraisemblablement pour avoir fait la promotion de la langue et de la culture talychs en Azerbaïdjan, est gravement malade. Ses jours sont en danger et, selon ses amis, il ne reçoit pas les soins médicaux dont il a besoin en raison de plusieurs problèmes de santé. En juin 2008, Novrouzali Mammadov a été déclaré coupable de trahison à l’issue d’un procès qui, semble-t-il, n’était pas équitable. Il a été envoyé dans la colonie pénitentiaire numéro 15 en Azerbaïdjan. D’après ses amis, en juin 2009, le médecin de la prison lui a diagnostiqué un certain nombre de problèmes médicaux, notamment une cataracte, une tumeur de la prostate et un dérèglement de la thyroïde. Il a recommandé que Novrouzali Mammadov subisse trois opérations distinctes afin d’améliorer son état de santé. Le 28 juillet, Novrouzali Mammadov a été transféré dans un hôpital central de l’administration pénitentiaire dirigé par le ministère de la Justice. Ses amis affirment que son état de santé s’est dégradé depuis son arrivée dans cet établissement : il souffre, est incapable de marcher seul, ne peut pas bouger les bras et éprouve des difficultés à respirer et à parler. Il a indiqué à sa famille et à son avocat, lorsqu’ils lui ont rendu visite, que le personnel de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir