Écrire UN PROCES COLLECTIF DE MANIFESTANTS NUIT A LA JUSTICE

AU 214/09, MDE 13/083/2009, 13 août 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 SEPTEMBRE 2009 Un procès collectif réunissant plus de 100 personnes accusées d’avoir organisé des manifestations contre le résultat officiel, largement controversé, de l’élection présidentielle du 12 juin s’est ouvert devant le tribunal révolutionnaire de Téhéran le 1er août. Les procès qui se déroulent devant ce tribunal sont iniques et les prévenus, s’ils sont déclarés coupables, encourent de lourdes peines. Amnesty International estime que beaucoup d’entre eux sont des prisonniers d’opinion et, selon les informations recueillies, certains ont peut-être été torturés ou soumis à d’autres formes de mauvais traitements au cours de leur détention provisoire. Les personnes jugées sont notamment d’anciens hauts responsables ayant exercé leurs fonctions sous la présidence de Mohammad Khatami, des journalistes et des universitaires. Amnesty International ne dispose pas encore de la liste complète des prévenus mais parmi eux figurent Mohammad Ali Abtahi, ancien vice-président, Mohsen Aminzadeh, ancien adjoint au ministre des Affaires étrangères, Mohsen Mirdamadi et Behzad Nabavi, anciens parlementaires, Abdollah Ramazanzadeh, ancien porte-parole du gouvernement sous le président Khatami, ainsi que Kian Tajbakhsh, universitaire et ancien prisonnier d’opinion américano-iranien, Maziar Bahari, journaliste irano-canadien, Hossein Rassam, employé iranien de l’ambassade du Royaume-Uni à Téhéran, et Mohammad Atrianfar, journaliste et ancien adjoint au (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.