Écrire Le procès du défenseur des droits humains Golden Misabiko débutera le 19 août

Action complémentaire sur l’AU 208/09, AFR 62/014/2009, 17 août 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 SEPTEMBRE 2009 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le procès du défenseur des droits humains Golden Misabiko débutera le 19 août. Cet homme est poursuivi pour « atteinte à la sûreté de l’État » parce que son organisation a publié un rapport évoquant la complicité de l’État dans l’exploitation illégale d’une mine d’uranium. Golden Misabiko a été arrêté le 24 juillet. Il est détenu depuis lors dans les locaux du parquet, dans le cadre d’une extension de quinze jours de sa détention provisoire demandée par le procureur aux fins de l’enquête. Le 3 août, la Haute cour a rejeté la requête de ses avocats en faveur de sa libération sous caution. Golden Misabiko doit toujours dormir dehors sur un carton parce que la principale cellule de détention est surpeuplée et insalubre. Golden Misabiko est président de l’Association africaine de défense des droits de l’homme dans la province du Katanga (ASADHO/Katanga). Le parquet a refusé fermement d’abandonner les charges retenues contre lui, annonçant le 12 août qu’il serait déféré devant le tribunal de paix de Lubumbashi pour « atteinte à la sûreté de l’État » au titre de l’article 199 du Code pénal congolais. L’accusation a affirmé que, en publiant le rapport contesté, l’ASADHO/Katanga, par l’intermédiaire de Golden Misabiko, cherchait en fait à monter la population de la province contre ses autorités. Cependant, Amnesty (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.