Écrire Un soldat libéré, 11 toujours détenus au secret

Action complémentaire sur l’AU 204/09, AFR 29/03/2009, 19 août 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 29 SEPTEMBRE 2009 Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Ceci est la deuxième mise à jour de l’AU 204/09 (AFR 29/001/2009). Pour plus d’informations : www.amnesty.org/en/library/info/AFR29/001/2009/en et www.amnesty.org/en/library/info/AFR29/002/2009/en L’un des 12 soldats détenus sans inculpation en Guinée a été libéré. L’organisation craint que les 11 autres, détenus au secret, ne subissent des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Le capitaine Ibrahima Sory Bangourah a été libéré sans inculpation le 16 août après plus de sept mois de détention provisoire. Il a désormais retrouvé sa famille à Conakry, la capitale. Il faisait partie des 12 soldats arrêtés en janvier, peu après le coup d’État militaire qui a eu lieu en Guinée. Ces hommes avaient, semble-t-il, travaillé pour l’ancien président, Lansana Conté. Les 11 militaires toujours incarcérés sont le colonel Fodé Bacar Sylla, le colonel Soryba Yansané, le lieutenant-colonel David Syllah, le commandant Issiaka Camara, le commandant Pathio Bangourah, le capitaine Mamadou Bah Syllah, le capitaine Lansinet Keita, le lieutenant Ibrahima Kadja Barry, le sous-lieutenant Alpha Oumar Diallo, le sous-lieutenant Hassiniou Pendessa et le sergent Moussa Sylla. Dans la soirée du 2 août, ils ont été conduits dans un lieu de détention situé sur l’île de Kassa, à l’ouest de Conakry. Ils sont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir