Écrire Silverio Ivan Jaimes Filio et Jorge Raúl Jaimes Jiménez, victimes de torture

AU 219/09, AMR 41/043/2009, 20 août 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT OCTOBRE 1er OCTOBRE 2009 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Silverio Ivan Jaimes Filio et Jorge Raúl Jaimes Jiménez, deux hommes âgés respectivement de vingt-deux et vingt-trois ans ont été arbitrairement arrêtés dans l’État de Morelos (centre du Mexique) et torturés par des militaires. Ils ont été libérés quatre heures plus tard mais on leur a dit qu’ils seraient en danger s’ils signalaient ces faits. Leurs vies pourraient être menacées. Le 14 août à 22 h 30, Silverio Ivan Jaimes Filio et Jorge Raúl Jaimes Jiménez circulaient en voiture dans la ville de Cuernavaca, près de la capitale (Mexico), lorsqu’une altercation avec un groupe d’hommes traversant à un feu tricolore a débuté. Presque immédiatement, des militaires en uniforme et des policiers fédéraux sont arrivés sur les lieux. Les deux hommes ont été contraints à monter dans un camion de l’armée et emmenés dans un lieu inconnu. D’après eux, il s’agissait de baraquements militaires. Selon leur témoignage, ils ont été menacés de mort, de torture et de viol pendant les quelques heures qui ont suivi. On leur a bandé les yeux et ils ont reçu des coups sur tout le corps : des coups de pied à la tête et aux côtes, ainsi que des coups de genoux portés dans le dos alors qu’ils étaient allongés. Les militaires les ont interrogés à maintes reprises au sujet de leurs liens présumés avec des trafiquants de stupéfiants, liens qu’ils ont niés. (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse