Écrire 500 familles sans abri

AU 225/09, AMR 19/014/2009, 26 août 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 7 OCTOBRE 2009 : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Huit cents familles ont été expulsées de force d’un terrain privé dans le sud de la ville de São Paulo le 24 août ; plus de 500 familles comptant des personnes âgées et des nouveaux-nés, le plus jeune étant âgé d’un mois, sont contraintes de dormir sous des bâches en plastique. Le 24 août, 240 policiers antiémeute sont entrés dans le bidonville Olga Benário à Capão Redondo (São Paulo) afin d’appliquer un arrêté d’expulsion, et ce malgré les mauvaises conditions météorologiques. Aucun représentant de l’État ni de la municipalité n’était présent et la police n’a pas tenté de négocier avec les familles. Au cours de l’expulsion, les policiers ont utilisé des balles en caoutchouc et du gaz lacrymogène ; ils ont également eu recours à des hélicoptères et des bulldozers afin de disperser les familles et de faire place nette. Des incendies se sont déclarés dans tout le quartier, donnant lieu à des scènes de panique lorsque les habitants ont essayé d’aider les enfants et les personnes âgées à échapper au danger. De nombreuses familles ont perdu tout ce qu’elles possédaient ainsi que des documents personnels car elles n’ont pas eu le temps de vider leurs maisons. Selon certains habitants et des membres d’une organisation non gouvernementale (ONG) locale, les policiers ont tiré des balles en caoutchouc à bout portant et les incendies qui se sont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.