Écrire Wang Yonghang arrêté officiellement

Action complémentaire sur l’AU 201/09, ASA 17/050/2009, 28 août 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 OCTOBRE 2009 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. L’avocat défenseur des droits humains Wang Yonghang, qui est détenu au secret depuis le 5 juillet, a été arrêté officiellement le 10 août. Ses avocats ont déclaré que les actes de torture qu’il avait subis en détention lui avaient causé des fractures multiples à la cheville droite. La police ne l’a pas autorisé à rencontrer ses avocats ni ses proches, au motif que cette « affaire impliqu[ait] des secrets d’État ». La police a confirmé le 27 juillet à son épouse, Yu Xiaoyan, que Wang Yonghang avait effectivement la cheville fracturée mais ne l’a envoyé à l’hôpital que le 11 août. Entre-temps, sa blessure s’était gravement infectée. Ce jour-là, la police a présenté à Yu Xiaoyan un mandat d’arrêt au nom de son mari, daté du 10 août à 15 heures. Ce dernier était soupçonné de « recours à des sectes superstitieuses en vue de saper la mise en œuvre des lois ou des règlements administratifs ». À la connaissance d’Amnesty International, Wang Yonghang a été battu au cours de l’interrogatoire ; il est incarcéré au centre de détention de la police de Dalian. DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (en mandarin ou dans votre propre langue) : ? priez les autorités de libérer immédiatement et sans condition Wang Yonghang, un prisonnier d’opinion qui n’a fait (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir