Écrire Mourad Gassaïev liberé mais toujours en danger

Féderation de Russie : Action complémentaire sur l’AU 01/09, EUR 46/023/2009 Mourad Gassaïev a été libéré le 28 août d’un centre de détention situé à Piatigorsk, dans le sud de la Russie. Les enquêteurs avaient découvert des éléments prouvant son implication dans l’attaque perpétrée en juin 2004 contre des bâtiments gouvernementaux dans la République russe d’Ingouchie. Cependant, selon son avocat, des agents de la force publique ont menacé à plusieurs reprises le frère de Mourad Gassaïev de s’en prendre à ce dernier s’il était libéré. Les poursuites à l’encontre de Mourad Gassaïev ont été abandonnées le 30 juin. Toutes les accusations dont il faisait l’objet étaient liées à sa participation présumée à l’attaque perpétrée en juin 2004 par environ 200 membres de groupes armés contre un bâtiment du ministère de l’Intérieur à Nazran, la capitale de la République d’Ingouchie. L’alibi de Mourad Gassaïev a été confirmé par cinq témoins et les seuls témoins qui l’ont impliqué dans cette attaque se sont rétractés au cours de son procès, en affirmant que leurs déclarations avaient été extorquées sous la torture. Les autorités ont maintenu Mourad Gassaïev en détention provisoire pendant près de deux mois en raison, selon son avocat, d’un événement sans rapport avec cette affaire qui s’est déroulé en août 2003. Son avocat s’est déclaré profondément inquiet pour la sécurité de son client en Russie car, depuis le début de l’année, des agents de la force publique menaçaient le frère de Mourad Gassaïev de s’en prendre à ce dernier s’il était libéré, et (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.