Écrire Kenneth Mosley risque d’être exécute au Texas

AU 240/09, AMR 51/099/2009, 10 septembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 24 SEPTEMBRE 2009 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Kenneth Mosley, un Afro-Américain âgé de cinquante et un ans, doit être exécuté au Texas le 24 septembre. Il est emprisonné dans le couloir de la mort depuis douze ans pour le meurtre de David Moore, un policier blanc. Le 15 février 1997, Kenneth Mosley est entré dans une banque à Garland, au Texas, habillé de vêtements épais inadaptés au temps chaud. Son apparence a éveillé les soupçons d’une employée, qui l’a identifié comme la personne qui avait braqué l’établissement le mois précédent, et la police a été appelée. L’agent David Moore est arrivé sur place et a interpellé Kenneth Mosley, qui se trouvait dans la file d’attente. Une bagarre s’en est suivie, les deux hommes ont traversé une baie vitrée, et le policier a été mortellement blessé par balle. Kenneth Mosley a été arrêté sur les lieux muni d’un papier sur lequel était écrit : « C’est un hold-up, j’ai un pistolet, mettez l’argent dans le sac. » Lors de son procès, il a déclaré qu’il s’était rendu à la banque pour la braquer afin d’acheter de la drogue. Il a affirmé sous serment qu’il n’avait pas eu l’intention de tuer le policier, et les déclarations de témoins des faits ont été variables, notamment sur la question de savoir si le tir avait paru volontaire ou non. Kenneth Mosley a été reconnu coupable de meurtre passible de la peine capitale. Lors de l’audience de détermination (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse