Écrire Un soldat détenu au secret en Guinée

AFR29/004/2009 - AU 248/09 Un soldat guinéen est actuellement détenu au secret sans inculpation dans la capitale du pays, Conakry. Selon certaines sources en Guinée, d’autres militaires l’ont torturé à la suite de son arrestation et il n’est pas soigné pour les blessures qui lui ont été infligées. Le lieutenant Mamadou Korka Damba a été arrêté à son domicile par des membres des forces de sécurité dans la soirée du 22 août et conduit au « PM3 », un camp militaire situé à Conakry. Trois jours plus tard, il a été transféré au camp Koundara, également à Conakry, où il est toujours détenu. Certaines sources à Conakry ont indiqué à Amnesty International que lorsque Mamadou Korka Damba était arrivé à Koundara, des soldats l’avaient frappé à la tête et aux pieds. À la suite de ces coups, il ne peut actuellement plus marcher. Pourtant, selon certaines informations, il n’a pas reçu de soins médicaux pour ses blessures. Il semble que Mamadou Korka Damba est accusé d’avoir préparé un coup d’État visant à renverser les dirigeants militaires de la Guinée. Onze autres soldats, qui faisaient partie du détachement de sécurité de l’ancien président Lansana Conté, sont détenus sans inculpation depuis janvier. Ils ont d’abord été placés dans une caserne militaire à Conakry, avant d’être transférés dans un lieu de détention illégal sur l’île de Kassa, où ils sont détenus au secret (voir l’AU 204/09, 29 juillet 2009, ainsi que ses mises à jour). DANS LES APPELS QUE VOUS FEREZ PARVENIR LE PLUS VITE POSSIBLE AUX DESTINATAIRES MENTIONNÉS CI-APRÈS (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.