Écrire un ressortissant américain torturé à Yangon

Action complémentaire sur l’AU 242/09 - ASA 16/006/2009 Selon des informations dignes de foi recueillies par Amnesty International, le militant Kyaw Zaw Lwin a été torturé et soumis à d’autres formes de mauvais traitements pendant sa détention à la prison d’Insein, à Yangon, la ville principale du Myanmar. Il a été arrêté à Yangon le 3 septembre. Il n’a pas été autorisé à recevoir des soins médicaux pour les blessures résultant des actes de torture qu’il a subis pendant ses interrogatoires. Amnesty International est profondément inquiète pour sa santé. Kyaw Zaw Lwin a subi des actes de torture et d’autres mauvais traitements pendant sa détention. Il a notamment été passé à tabac et roué de coups de pied. Il a été privé de nourriture pendant sept jours et emmené dans plusieurs centres d’interrogatoire. Il n’a pas été autorisé à dormir la nuit et a été maintenu éveillé pendant les interrogatoires menés par les autorités. On ignore les charges exactes retenues contre lui. Le journal d’État New Light of Myanmar a affirmé dans son édition du 24 septembre que Kyaw Zaw Lwin était entré aux Myanmar pour « semer le trouble au sein du pays ». Ce quotidien a également publié des informations détaillées concernant les activités prétendument menées par Kyaw Zaw Lwin et d’autres exilés qui militent en faveur de la démocratie en collaboration avec « des éléments antigouvernementaux internes » au Myanmar. Kyaw Zaw Lwin, qui est un ressortissant américain, a pu entrer en contact pour la première fois avec le consulat de son pays le 22 (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse