Écrire Diplômés d’Ayotzinapa, État de Guerrero, ...

... Membres de la Federación de Estudiantes Campesinos Socialistas de México (Fédération des étudiants ruraux socialistes du Mexique) AMR 41/065/2007 - AU 310/07 Des enseignants récemment diplômés d’un institut de formation des enseignants situé à Ayotzinapa, dans la municipalité de Tuxtla (État de Guerrero), et des membres de la Federación de Estudiantes Campesinos Socialistas de México (Fédération des étudiants ruraux socialistes du Mexique) manifestent en faveur de leurs droits en matière d’emploi. Ils risquent d’être violemment dispersés et arrêtés par les forces de police de l’État de Guerrero. Amnesty International est préoccupée à l’idée que la police n’aie recours à une force excessive dans le cadre de cette opération. Dans la matinée du 14 novembre, selon les informations reçues par Amnesty International, quelque 800 manifestants ont défilé jusqu’au Congrès de l’État de Guerrero à Chilpancingo, la capitale de l’État de Guerrero, afin de manifester leur mécontentement. Les autorités ont affirmé que cette manifestation limitait l’accès à l’immeuble du Congrès. Les manifestants sont restés devant l’édifice jusqu’à l’arrivée, à 17 heures, de centaines d’agents de la police de l’État, qui ont encerclé l’immeuble et les ont forcés à se disperser. Selon les informations recueillies, les policiers ont fait usage de gaz lacrymogène et battu des manifestants à coups de matraque, poussant certains à se réfugier dans l’immeuble du Congrès tandis que d’autres ont pris la fuite. Selon une organisation locale de défense des droits (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !