Écrire Norma Cruz menacée pour avoir défendu une victime de viol

AU 258/09, AMR 34/012/2009, 25 septembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS IMMÉDIATEMENT : (avant le 06/11/2009) La défenseure des droits humains guatémaltèque Norma Cruz dirige une organisation militant en faveur des droits des femmes : ses collègues et elle ont reçu des menaces de mort en raison du soutien qu’ils ont apporté à une jeune fille victime d’un viol. Ils courent un grave danger. Norma Cruz est la directrice de la Fondation des survivants, dont le siège se trouve à Guatemala. Elle a été menacée de mort par téléphone le 19 septembre vers 22 h 45. Un homme l’a appelée sur son portable et a laissé un message : « Je veux que tu abandonnes l’affaire de [nom d’homme], tu as huit jours pour abandonner cette affaire, sinon tu auras de graves problèmes, je t’apporterai la tête de ta fille ou de ton fils, salope. » Ce message fait référence à l’affaire d’une jeune fille victime d’un viol, qui bénéficie des conseils juridiques de Norma Cruz. Amnesty International sait que des membres de la famille de cette jeune fille ont été tués pour l’avoir soutenue. Un homme avait contacté la Fondation des survivants plus tôt dans la journée et avait laissé le même message à un membre du personnel. Le 14 août vers 8 h 30, une voiture de couleur sombre aux vitres teintées avait suivi le mari de la fille de Norma Cruz. Celui-ci avait alors appelé son épouse à leur domicile, et lui avait demandé de prévenir la police. Quelques minutes plus tard, il était rentré chez lui et la police était arrivée. La voiture en question s’était (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse