Écrire Une communauté indigène attaquée

AU 254/09, AMR 19/017/2009, 25 septembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 6 NOVEMBRE À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Une dizaine d’hommes armés ont attaqué la communauté guarani-kaiowá d’Apyka’y, près de Dourados, dans l’État du Mato Grosso do Sul. Des coups de feu ont été tirés au hasard sur le campement des habitants, une cabane a été incendiée, et des membres de la communauté ont été menacés physiquement et verbalement. Ce groupe indigène, qui est réduit à camper au bord d’une route depuis qu’il a été expulsé de ses terres ancestrales en avril 2009, craint de subir d’autres violences. La communauté d’Apyka’y, qui est composée de 15 familles, a été attaquée le 18 septembre à 1 heure du matin. Un homme de soixante-deux ans a reçu une balle dans la jambe, une femme a été blessée au dos des suites de coups qui lui ont été infligés, et un chien a été abattu. Les hommes armés ont mis le feu à l’une des cabanes, la réduisant en cendres et détruisant les biens d’une famille. Au cours de l’attaque, l’un d’eux a déclaré à des habitants que s’ils ne quittaient pas le campement, il y aurait des morts, et que ce n’était pas la police fédérale mais la « police d’entreprise » qui contrôlait cette zone. Les procureurs fédéraux qui ont ouvert une enquête sur ces faits envisagent la possibilité que l’attaque ait été menée par des agents de sécurité travaillant pour Gaspem Segurança, une société de sécurité à laquelle les agriculteurs de la région font souvent appel pour (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.