Écrire Dilixiati Paerhati, le rédacteur en chef d’un site ouïghour risque la torture

AU : 262/09 Index : ASA 17/056/2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 11 NOVEMBRE 2009. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Dilixiati Paerhati, rédacteur en chef du site Internet ouïghour Diyarim.com, n’a pas été revu depuis le 7 août. On ignore où il se trouve actuellement. Amnesty International craint qu’il ne soit détenu au secret et qu’il ne subisse des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Le 7 août, après avoir reçu un appel téléphonique, Dilixiati Paerhati a été enlevé à son domicile, situé à Ürümqi, dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine), puis emmené à bord d’une voiture par des hommes non identifiés. Personne n’a eu de ses nouvelles depuis lors. Le 24 juillet, la police avait arrêté Dilixiati Paerhati, membre de l’ethnie ouïghoure, puis l’avait interrogé pendant une huitaine de jours au sujet des troubles du 5 juillet. Lors de sa remise en liberté, les enquêteurs lui avaient déclaré qu’« il n’avait pas de problème ». Des violences et des troubles de grande ampleur ont éclaté à Ürümqi et ailleurs au Xinjiang à la suite de la répression par la police de manifestations à l’origine pacifiques organisées dans cette ville par des Ouïghours. Les manifestants protestaient contre l’inaction des autorités après la mort de deux ouvriers ouïghours au cours d’une émeute dans une usine du sud de la Chine, à Shaoguan (province du Guangdong). À la suite de cette violente répression, les autorités ont accusé les (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.