Écrire Muhammad al Maqalih, un journaliste détenu au secret

Action complémentaire sur l’AU 246/09, MDE 31/013/2009, 1er octobre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 12 NOVEMBRE 2009. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Muhammad al Maqalih, un journaliste yéménite, a été enlevé dans la capitale du pays, Sanaa, après avoir critiqué le gouvernement au sujet des affrontements armés dans la province de Saada (nord du Yémen). Amnesty International pense qu’il est maintenant détenu à la prison de la Sécurité politique à Sanaa. Muhammad al Maqalih, âgé de quarante-neuf ans et père de sept enfants, a été enlevé dans une rue de Sanaa le 17 septembre. Des témoins ont indiqué à sa famille qu’il avait été emmené par un groupe d’hommes en civil qui étaient arrivés à bord d’un minibus de couleur blanche dont les plaques d’immatriculation étaient masquées. Avant de partir avec lui, ses ravisseurs sont allés jusqu’à sa voiture et ont crevé l’un des pneus. Muhammad al Maqalih est journaliste et membre du Parti socialiste yéménite (PSY). Les défenseurs des droits humains présents au Yémen pensent qu’il a probablement été enlevé par des membres des forces de sécurité parce qu’il a critiqué le gouvernement, notamment au sujet des récents affrontements entre l’armée et les disciples d’un dignitaire musulman chiite à Saada, qui ont commencé à la mi-août 2009. Ses commentaires dénonçant les homicides de civils par l’armée ont été publiés sur le site Internet du PSY. Les défenseurs des droits humains disent avoir reçu des informations provenant de (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir