Écrire Les attaques visant des journalistes doivent cesser

AU 263/09, AMR 37/007/2009, 2 octobre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 13 NOVEMBRE 2009 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Depuis que Roberto Micheletti a pris le pouvoir, le 28 juin, les professionnels des médias sont pris pour cible au Honduras. Depuis le 23 septembre, le directeur d’une station de radio dit avoir été menacé et un photographe de presse a été enlevé et torturé. Le 26 septembre, Roberto Micheletti a pris un décret qui autorise la fermeture de journaux et de diffuseurs si ceux-ci « insultent les fonctionnaires ». Une station de radio et une chaîne de télévision ont déjà été interdites d’antenne. Le décret PCM-M-016-2009 permet la fermeture des journaux ou diffuseurs qui « insultent […] les fonctionnaires de l’État » ou « portent atteinte à la paix et à l’ordre public ». Le 28 septembre à 5 h 20, des militaires et des policiers sont arrivés dans les locaux de Radio Globo, dans la capitale, Tegucigalpa. Ils ont ordonné au personnel qui se trouvait à l’intérieur de sortir, puis ont fait sauter le verrou de la porte d’un coup de feu. Certains des journalistes ont sauté par les fenêtres pour s’enfuir ; l’un d’eux s’est cassé le bras. Une fois dans le bâtiment, les membres des forces de sécurité ont saisi tout le matériel de la station et détruit d’autres objets. Les journalistes de Radio Globo se trouvant dehors ont déclaré que ces agents les avaient photographiés et harcelés. D’autres professionnels des médias qui étaient présents ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.