Écrire Les migrants haïtiens en danger en République Dominicaine

AU 272/09, AMR 27/005/2009 Vingt-cinq hommes haïtiens ont été expulsés collectivement de la République dominicaine après avoir été arrêtés lors d’une réunion relative aux droits de travailleurs organisée par une association de migrants. D’autres migrants haïtiens risquent d’être expulsés arbitrairement par les autorités dominicaines. Le 4 octobre, des militaires sont entrés dans une maison à Montecristi (nord du pays) où se tenait une séance de formation sur les droits des travailleurs migrants organisée par l’Association solidaire des travailleurs migrants de la région nord-ouest (ASOMILIN). Ils ont arrêté 25 ressortissants haïtiens présents à cette réunion, laissant derrière eux deux hommes et un nombre inconnu de femmes et d’enfants. Les 25 hommes arrêtés ont été transférés sur une base militaire de Montecristi. Le lendemain matin, ils ont été conduits dans la ville frontalière de Dajabón, où ils ont été détenus pendant quelques heures avant qu’on ne leur fasse franchir la frontière haïtienne. Selon l’ASOMILIN, ils n’ont pas eu la possibilité de contester la légalité de leur détention ni la décision de les renvoyer en Haïti. Cette organisation affirme qu’aucun d’eux n’a été autorisé à téléphoner à un avocat ou même à contacter ses proches pour leur expliquer ce qui se passait. En outre, les militaires ne leur ont pas permis de récupérer leurs affaires ni les salaires qu’ils devaient percevoir pour leur travail. D’après certaines sources locales, des propriétaires terriens employant des travailleurs migrants ont ordonné (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.