Écrire Yan Dongfei et Qiao Yongfang, un couple agé risque la prison pour ses convictions religieuses

Action complémentaire sur l’AU 163/09, ASA 17/057/2009, 9 octobre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 NOVEMBRE 2009 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un homme et une femme âgés sont sur le point d’être jugés pour avoir pratiqué le Falun Gong. Ils pourraient être condamnés à de longues peines d’emprisonnement en raison de leurs convictions religieuses. Ils sont actuellement détenus dans la région autonome de Mongolie intérieure (nord de la Chine) et risquent d’être soumis à des actes de torture ou d’autres mauvais traitements. Yan Dongfei et son époux Qiao Yongfang, deux pratiquants du Falun Gong âgés de soixante ans, sont incarcérés au centre de détention n° 1 dans la ville de Hohhot (orthographe mongole ; « Huhehaote » en Chinois) depuis le 8 juin. Ils n’ont été officiellement arrêtés que le 5 juillet, pour « recours à une organisation hérétique afin de saper l’application des lois ». D’autres membres du Falun Gong reconnus coupables d’accusations similaires ont été condamnés à huit années de prison ou même davantage. Le Parquet a renvoyé deux fois leur dossier devant la police, par manque d’éléments de preuve : cela signifie que leur procès aura probablement lieu très bientôt. Des membres de leur famille ont été informés que l’affaire les concernant était « sérieuse » et « compliquée », et que Yan Dongfei et Qiao Yongfang ne « coopéraient » pas avec les autorités. Les prévenus qui ne reconnaissent pas leur « culpabilité » sont généralement condamnés (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse