Écrire Des familles expulsées de force

AU 276/09, ASA 23/021/2009, 14 octobre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 25 NOVEMBRE 2009. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les 9 et 10 octobre, au moins 115 familles ont été expulsées de force d’un village situé dans le nord-ouest du Cambodge et leurs habitations ont été démolies. Ces familles sont désormais sans abri. Trois villageois ont été arrêtés et un a été hospitalisé à la suite de violences policières. Le 9 octobre, un groupe composé d’environ 150 policiers, membres de la police militaire, agents de l’administration forestière et ouvriers privés ont démoli et incendié les habitations d’au moins 115 familles, pratiquant pour la plupart une agriculture de subsistance, dans le village d’O Bat Moan (province d’Otdar Mean Cheay). Cette expulsion a été effectuée, semble-t-il, en l’absence de décision de justice et de contrôle des autorités judiciaires. Les forces de sécurité ont bloqué l’accès au village, empêchant des défenseurs des droits humains et des journalistes de constater les destructions. La plupart des femmes et des enfants se sont immédiatement réfugiés dans un temple voisin. Les policiers et les militaires ont tenté, au moyen de menaces et de manœuvres d’intimidation, de les contraindre à quitter les lieux. Une quarantaine de familles sont toujours réfugiées dans ce temple et d’autres sont logées chez des familles des environs. Elles sont victimes de pénuries de nourriture, d’eau et de médicaments. La grande majorité des hommes ont (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse