Écrire Une communauté rom expulsée de force

AU 304/09, EUR 30/013/2009, 11 novembre 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 DÉCEMBRE 2009 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. La municipalité de la capitale italienne, Rome, a expulsé de force une communauté d’environ 400 Roms. La plupart de ces personnes sans abri, qui constituent une centaine de familles, se sont installées dans une usine désaffectée située à proximité. Si elles sont expulsées de l’usine, ces familles risquent de devoir vivre dans des conditions éprouvantes dans un autre camp de fortune, voire de se retrouver à la rue. Selon des ONG locales et certains médias, le 11 novembre à l’aube, quelque 150 policiers ont expulsé ces personnes du camp de Via Centocelle, dans l’est de la ville. Tous les abris ont été détruits et une vingtaine d’hommes roms ont été arrêtés – on ignore pour quels motifs ils pourraient être poursuivis. Les ONG locales affirment que cette communauté n’a pas été avertie de son expulsion ni consultée à ce sujet, et que la municipalité n’a proposé une solution d’accueil provisoire qu’à une partie des femmes et des enfants en bas âge, dans les foyers de la ville destinés aux sans-abri. Aux termes du droit italien, les autorités sont tenues de notifier toute expulsion à chaque personne concernée, ou de publier une ordonnance ou un avis. Cependant, la décision n’ayant pas été formalisée de cette manière, la communauté rom de Via Centocelle n’a pas pu la contester devant un tribunal afin d’annuler ou de différer son (...)

Action terminée

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Continuons à agir

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.